Semana santa : un grand moment de ferveur religieuse

Publié le par souslesoleildemexico

  120405 Iztapalapa semana santa 00518 

 

Lors de la Semana santa, de nombreuses fiestas et processions religieuses se déroulent dans la capitale mexicaine. Ces via crucis du Vendredi saint sont souvent spectaculaires car très réalistes. Lors de ces représentations « en chair et en os », les fidèles et simples badauds sont souvent impressionnés de voir défiler dans les rues un sosie de Jésus portant une lourde croix de bois, accompagné de soldats romains, de Nazaréens et de jeunes femmes en tenue immaculée représentant Marie ou la vierge Guadalupe...

 

120405 Iztapalapa semana santaC'est à Iztaplalpa, immense quartier populaire situé au sud-est de la capitale, que cette procession du chemin de croix est la plus réaliste. Pendant trois jours, des milliers de personnes habillés pour l'occasion en personnages d'époque défilent à pied ou à cheval dans les rues de la ville au son des fanfares et orchestres. Ils sont suivis chaque jour par une immense foule joyeuse. On parle de plusieurs millions de personnes.

 

La via crucis d'Iztapalapa, qui a célébré cette année sa 169 édition, est certainement la plus célèbre des Processions du Christ de la Semaine sainte à Mexico. Le maire de la ville, Marcelo Ebrard, a même sollicité l'Unesco pour que cet événement soit classé au patrimoine mondial culturel de l'Humanité.

Selon Gerardo Granados, le président du comité organisateur de la Pasion de Cristo en Iztapalapa, « cette tradition ancrée depuis près de deux siècles à Iztapalapa révèle les racines du christianisme dans la ville et l'attachement des Mexicains à leur culture religieuse ». La légende veut en effet que les habitants d'Iztapalapa aient vaincu une épidémie de variole en 1843 après avoir réalisé leur première procession. Beaucoup de fidèles y ont vu comme un remerciement divin afin d'exterminer la maladie qui les décimait. 120405 Iztapalapa semana santa 00517

L'événement est depuis honoré chaque année pendant plusieurs jours puisque le célébration commence le dimanche des Rameaux et se termine le samedi suivant. Les habitants des 8 quartiers d'Iztapalapa participent ainsi avec ferveur à cette immense œuvre théâtral qui symbolise leur foi religieuse et une tradition historique. Le personnage de Jésus est choisi d'ailleurs « après une longue préparation physique et spirituelle ». Tous les personnages présents dans la mise en scène prennent d'ailleurs leur rôle très au sérieux puisqu'ils représenteront durant quelques jours l'honneur de la famille et la fierté de leur quartier.

 

JML

Publié dans Culture

Commenter cet article