SECURITE ROUTIERE : trop de morts sur les routes mexicaines

Publié le par souslesoleildemexico

Au cours de la Semaine de la sécurité routière qui se déroule du 9 au 14 mai, le Mexique a annoncé qu'il se joint à l'initiative lancée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) afin de réduire de moitié le nombre de décès par accidents dans les dix prochaines années.

 

 

Un terrible bilan

Les rues, les avenues et routes mexicaines affichent un terrible bilan : on estime en effet chaque année entre 17 000 et 24 000 morts, auxquels il faut ajouter près de 40 000 blessés souffrant d'un lourd handicap. Concernant le nombre de victimes, le Mexique occupe, en Amérique latine, la deuxième place juste derrière l'Argentine.

Les mesures visant à lutter contre l'insécurité routière pourraient éviter au cours de ces dix prochaines années plus de 60 000 morts sur les routes mexicaines, mais cela nécessite, de la part des municipalités, l'application de programmes de contrôle contre l'alcoolémie au volant et pour l'usage de la ceinture de sécurité.

Un objectif qui semble pourtant atteignable. Comparativement, la France a réussi ces dix dernières années à diminuer de moitié le nombre de morts sur les routes (8160 en 2001 à 3990 en 2010).

 

Alcool, vitesse et négligence

On connaît évidemment les raisons principales de cette hécatombe : la conduite en état d'ivresse, les excès de vitesse et l'oubli, ou la négligence, du port de la ceinture de sécurité. Mais les mesures nécessaires pour éviter ou minimiser le nombre de morts ne sont pas encore appliquées sur tout le territoire même si elle démontre leur efficacité. Par exemple, l'application des contrôles d'alcoolémie dans le DF a permis de réduire de 40% le nombre de morts par accidents.

Par ailleurs, on estime que moins d'un tiers des conducteurs et 10% des passagers utilisent la ceinture de sécurité pourtant obligatoire. Enfin, l'entretien des routes est aussi un facteur d'accidents même si le réseau fédéral s'est largement amélioré ces dernières années.

 

Une semaine pour sensibiliser

Dans le cadre de la semaine de la sécurité routière du 9 au 14 mai, sera aussi organisée la deuxième rencontre latino-américaine sur ce thème ainsi que le lancement de la décennie de la sécurité routière qui réunira au Château de Chapultepec, les 74 pays engagés à réduire le nombre de morts sur la route.

Selon l'OMS, chaque année dans le monde meurent près de 1,3 million de personnes suite à des accidents de la route. Si des mesures immédiates ne sont pas adoptées, les victimes de la route représenteront la cinquième cause mondiale de mortalité en 2020, avec environ 2,4 millions de décès annuels.

En comptabilisant le paiement des traitements hospitaliers des victimes ainsi que les jours de travail perdus, les accidents de la route au Mexique représentent un coût annuel de 130 milliards de pesos (environ 8 milliards d'euros), l'équivalent de 1% du PIB.

 

JML

Publié dans Actualité

Commenter cet article